Tout le long du trajet résonnait à mes oreilles l’interrogation muette des participants « où nous emmène-t-il? Il n’y a de la neige nulle part! Et puis tu parles, à cette altitude, sûr qu’on va porter pas mal.

p1040616

Eh bien, arrivé au pied de la course, la banane fendait les visages; seuls quelques reproches (il fallait bien trouver quelque chose) concernaient la route qui tournait beaucoup, qu’il aurait mieux valu passer de l’autre côté, mais rien de grave, c’était amical.
Nous avons donc chaussé en descendant de la voiture, Nanou, Martine, Jean-Paul, Daniel, Christian, Michel, et moi-même, à ski, Françoise, Agnès, Nicole, Denise, à raquettes. C’est sur une neige durcie par le regel de la nuit, parfaite, que nous démarrons, le sommet de ce fait, fut vite là.

au sommet

C’est sous la croix du petit Som que nous avons repris des forces au soleil (eh oui, le soleil, certain commissaire que je ne nommerais pas ici devrait demander conseil!) le pastis, un « Visan » et le chocolat de Nicole complèteront agréablement le pique-nique, avant d’attaquer la descente en forêt sur une neige à peine adoucie par la tiédeur du jour, combe nord oblige, ce fut un régal.


la descente Une très belle journée, pour une belle petite course. Merci à tous les participants.
Pierre

Scroll Up