Effectivement le temps était beau (en plaine) !  Après avoir récupéré Violetta (venue découvrir le Club) place Gustave Rivet, nous retrouvons Frédérique et… José sur le parking de GEMO à Meylan. C’est vers 8h05 que nous prenons la direction du Grésivaudan. Après une petite heure de voiture, dont 5 à 6km de route défoncée et 3km de piste, nous atteignons enfin « La Chapelle de Prodin ». Après s’être rapidement équipés, nous empruntons alors la piste qui va nous conduire, d’abord sous le refuge de la Grande Montagne, puis tout en bavardant nous atteignons le refuge des Platières. après cette première partie tranquille, nous attaquons la traversée d’un pénible chaos de gros blocs, comme seul, Belledonne sait les produire, celui ci nous amène, après une raide montée, au Lac vert, le but de la balade. On a pu effectivement entrevoir la couleur du lac lorsque à deux courts instants, les nuages se sont écartés, faisant apparaitre le soleil et nous laissant découvrir juste dessus « les Grands Moulins » et « le Fort ».     C’est en voulant nous faire goûter une spécialité espagnole, que José a confondu le Chorizo et son pouce, qu’il s’est profondément entaillé. Après un réconfortant pique nique au bord du lac, (bien sûr arrosé d’un superbe bordeaux emmené par José, un homme plein de ressources) le chocolat distribué par Denise, et un rapide repos réparateur, nous reprenons la direction du retour, suivre la trace dans le chaos de blocs, et le brouillard, se révèle un peu compliqué, mais le sens de l’orientation de José (encore lui) nous remet vite sur le sentier. plus loin, en chemin, visite du refuge de « Grande Montagne » superbement équipé, puis poursuite de la descente sur la piste par laquelle les forestiers ont récemment tiré du bois la laissant en piteux état.2-apres-le-pique-nique
Merci aux Participants: Denise Fédérique, Violetta, José.         Pierre

Scroll Up