Départ a 8h45  ,la piste de Casserousse  n’est pas encore ouverte aux skieurs , seul le bruit de la dameuse plus haut , trouble le silence de la montagne . Les nuages obstruent le ciel  mais laissent passer par endroits un rayon de soleil.Impossible de se perdre sur l’itinéraire des Pourettes , le chemin est damé par des centaines de traces .

Pierre et Denise nous abandonnent  après une demi heure ,  au niveau de  la Grande Aiguille . Il faut dire qu’ils avaient pris la précaution de prendre leur voiture pour être autonome ce qui ne traduisait pas une grande motivation. Jean Paul pudique , cache sa tristesse de se voir abandonner par le couple présidentiel, et dans un effort méritoire pour ne rien laisser paraitre de notre déception nous accélérons le rythme. Du coup le Grand Eulier succombe rapidement sous notre assaut  . La descente encore gelé ne nous décourage pas, nous remontons aisément  sur le haut du couloir de Casserousse , accueillis par un vent violent , puis rejoignons par la piste des Marmottes et dans un style irréprochable , notre véhicule .  A midi trente la course était pliée et chacun était dans ses foyers .

participants : Pierre Denise Jean Paul et     JPP

Scroll Up