le-groupe
Nous étions 10 au RDV pour une modeste ballade de reprise au Col de La Mine de Fer, tout le monde étant à l’heure, (y compris le commissaire,et celui que l’on n’attendait pas :Cri-Cri).
l’Itinéraire  prévu partait du pont de la Betta via le lac de Crop,mais nous apprenons par Nane que la route de Prabert au pont serait fermée suite à un éboulement. L’information est confirmée par un panneau à Goncelin.
Qu’à cela ne tienne , direction le Pré Marcel au dessus du Col des Mouilles,nous emprunterons l’autre itinéraire soit disant classique du Lac de Crop.Démarrage sur le GR,puis sur une route forestière. Rapidement beaucoup d’interrogations,chacun sort sa carte,comparaison des cartes,des années de mise à jour,boussole,altimètre: rien n’y fait . Il faut se rendre à l’évidence,les chemins de la carte ne sont pas sur le terrain et vice et versa.Il faut donc, se diriger au « pif »,en tenant le Cap vers le lac.
Petit détail caustique, nous croisons deux ou trois autres groupes dans le même cas que nous,on aurait dit des groupes de bidasses (bleus) en exercice.On ne nous avait pas prévenu,qu’il existait un triangle dit « des Perdus » formé par le Pont de la Betta,le Pré Marcel et le Lac de Crop. Un no mens land,ou les agents de l’IGN étaient soit azimutés soit bourrés lors des derniers relevés,ou bien  Katerina a fait un détour par là il y a quelques années. C’est un terrain idéal et conseillé pour les formations orientation de Jean-Paul,nous en avons encore tous beaucoup besoin y compris son assistant,je pense.
Finalement derrière une maison forestière nous trouvons un chemin,pas terrible mais balisé,qui passant par la Croix du Rocher Blanc,nous permettra de rejoindre le GR, et sans difficulté le Lac de Crop; lac typique de montagne coincé entre Le Ferrouillet et les contreforts du Grand Replomb.lac-de-crop1
Après une petite halte, le groupe hors Christine,continue sur le chemin pierreux vers le Col de La Mine de Fer. Aux abords du minuscule Lac Bleu,Denise et mon jumeau,qui nous rejoindra plus tard au Col,décide de sortir le casse-croûte, le reste du groupe,femmes en tête (quelle santé,elles nous enterreront tous,nous les mâles!!l) débouche tant bien que mal (pour les mâles) au Col dans la brume et le courant d’air. Visibilité nulle sur le Rocher de l’Homme .
Une petite collation arrosée et descente pénible,pour certain(e)s,vers le Lac,un moment de repos,avant que le groupe ne se lance dans la traversée du  » triangle des Perdus » (tu prends le bon chemin au départ et tu te retrouves à 2 km du point d’arrivée indiqué sur la carte,à un kilomètre des voitures, tu ne sais plus ou tu es).
Merci à tous les participants: Nane,Denise,Françoise G.,Martine,Marion,Christine , Christian,Pierre , Manu , pour avoir dans la bonne humeur subis et assumés tous ces avatars.(et surtout à Pierre pour son application à décrypter des cartes iniques)
Claude G.
Scroll Up