Sur une idée de Jean Paul, l’Alpes Club a organisé ce WE la traversée du Champsaur à ski de randonnée Nordique. Cette course démarre au col du Noyer et rejoint la vallée du Champoleon. Elle se situe le plus souvent à environ 1300 m d’altitude, les dénivelées sont de l’ordre de 500 m par jour.

Ces » raids » de ski de fond, que nous faisons chaque année depuis 30 ans, sont très souvent bénis par les dieux car souvent la neige tombe 1 ou 2 jours avant notre départ. Ce fut encore le cas cette année avec en prime un soleil radieux et une température douce, sans vent.

Parmi les18 participants, un groupe de raquetteurs ont pu profiter à leur guise des paysages de cette belle région.

Vendredi 31 janvier

…07h 30…un départ laborieux pour la voiture du commissaire qui ne savait plus quel pont prendre pour retrouver le parking du supermarket et se perdait dans Vizille !  Tout le monde se retrouvait cependant à l’heure à Pierre-Chatel et rejoignait le Col Bayard à 09h 30.

Installation,  puis le très sympathique responsable du Centre d’Oxygénation, Gilles, nous conduisait avec 2 navettes au départ de notre première étape: La Chapelle St Etienne.

Après avoir emprunté la jolie piste du Grand Bois de Poligny le topo précisait d’
« utiliser au mieux les pistes de débardage jusqu’au Clot des Liches »….

En traçant dans une poudreuse de 40 cm nous attaquions, à travers bois,  une piste bien raide où certains mirent les peaux de phoque. La pente était rude et hélas ce n’était pas la bonne piste (se souvenir que l’on doit tourner à gauche juste avant la source d’eau captée). Jean Pierre rectifiait cependant brillamment le tir et après un beau parcours à travers bois nous amenait sur la route enneigée qui rejoignait la chapelle et le cimetière de Notre Dame de Bois Vert, un lieu superbe et tout tranquille. Nous décidions de faire notre premier casse croûte, certains dans la chapelle, certains au soleil, mais tous ensemble, pour déguster le vin blanc savoyard de Mich et le rouge espagnol de José. Après avoir traversé les villages des Farelles  et des Chaumattes (1340 m) nous débouchions sur une belle prairie où nous attendait, au pied de Coste Belle un superbe panorama du Champsaur. Discussion avec 2 sympathiques raquetteurs, les seuls montagnards que nous rencontrerons pendant 3 jours… belle descente sur la station de La Laye puis retour par les pistes tracées pour les raquettes au Centre d’Oxygénation. Une bien belle étape de 14 km  en 6 h, où nous avons du faire la trace jusqu’à La Laye. Bravo à Agnès et Alain qui ont relevé le défi malgré quelques préoccupations sur leur forme…
A l’arrivée nous trouvions Daniel entouré de toutes ses raquetteuses, ravies d’avoir fait une belle balade en direction de la Laye avec un guide récemment confirmé…

Samedi 01 février

08 h 30 : Le groupe des skieurs emprunte les pistes du Centre Nordique, la Rouge plus précisément, suivant les conseils de Gilles qui nous a proposé un itinéraire nous permettant de découvrir de jolis points de vue sur Gap et le Champsaur. Il fait beau, bon et la piste est très bien tracée. Après 1 heure d’échauffement nous quittons la piste pour rejoindre la crête Bayard que nous suivons pendant 1h aussi environ avant de rejoindre de nouveau la piste rouge vers le lieu dit l’Auto cross. Afin de s’entraîner au franchissement de barbelés nous effectuons un petit détour dans la forêt avant de reprendre la piste rouge puis à hauteur des pylônes nous coupons à travers les prairies en direction du refuge Napoléon, traversée qui nous permet d’admirer de jolis poneys pas du tout effrayés par notre présence. Casse croûte aux abords du refuge. Tina se fait remarquer en nous proposant un Ricard au goût bien particulier…Nous effectuons alors le contournement du Puy de Manse ( 1637 m) par le sud en visitant le hameau de Manse la Vieille puis empruntons la route parfois déneigée qui conduit au hameau du Sauron. Les nuages succèdent au soleil mais il fait toujours bon. Au Sauron, instants d’hésitation pour prendre la direction de l’Oratoire et du château d’Ancelle. Finalement nous prenons un super sentier intéressant à skier et malgré quelques chutes nous rejoignons la piste de luge d’Ancelle en même temps que le groupe de raquetteurs qui a effectué une belle balade sur les hauteurs d’Ancelle. Le groupe réuni nous prenons la direction de notre refuge « les Marmottes » à 16h. Soirée tartiflette et Karaoké qui nous permet de confirmer que l’Alpes Club a beaucoup de cordes à son arc…c’est sûr il faudra désormais partir avec nos saxo, guitare et autre clarinette.

Dimanche 02 mars

08h30, il neige…15 cm sont tombés cette nuit, c’est super. Le GR 50 nous fait d’abord traverser le hameau des Faix puis au point 1408 m nous délaissons l’itinéraire classique du Bois Fustier pour rejoindre le Bois de Tanchit après l’arrivée du télésiège. Le passage n’est pas facile à trouver mais Jean Pierre en a vu d’autres et nous conduit parfaitement dans une belle descente qui nous permet de rejoindre et remonter la piste de contournement de la station de ski. A hauteur des ruines de Chafaud nous retrouvons le large sentier que nous aurions du prendre si nous avions fait l’itinéraire classique. C’est alors une superbe descente en direction de Coste Belle puis par le bois de la Sapinière nous prenons la direction des Ricoux. Avant d’arriver au village des Ricoux des arbres barrent en partie le sentier puis le groupe de tête se heurte à un barrage d’éboulis (que j’ai signalé au responsable du Centre Bayard). Nous faisons demi-tour et empruntons le sentier du tour de Pelissier où nous devons déchausser. Casse croûte prés de la petite église des Ricoux. Nous appelons alors le groupe raquettes pour leur signaler notre arrivée imminente aux Garauds qui ne sont distants que d’1,5 km. Mais ce n’est pas aussi simple que prévu car l’itinéraire fléché, afin d’éviter un cours d’eau, nous fait traverser un bois assez improbable, puis rejoindre une piste tracée qui nous empêchera de découvrir le pont qui rejoint les Garauds. Demi tour sur les Ricoux et nos raquetteurs, (qui avaient comme itinéraire ce jour-là, la Pizzeria de Pont des Fossés), nous ramènent prendre le pot de l’amitié.

A 16h nous récupérons les voitures restées au Centre d’Oxygénation et prenons le chemin du retour. Un grand merci à tous les participants qui nous ont permis d’effectuer un raid de ski de fond particulièrement réussi. Merci au groupe de raquetteurs qui a assuré une fois de plus l’intendance de transports des bagages et navette. Et bravo à Tina dont c’était le premier raid de ski de fond nordique !

Chris

Participants : Agnès, Andrée, Anne Marie, Françoise B, Françoise P, Colette, Denise, Nane , Nicole, Tina, Alain, Chris ,Daniel, Jean Paul, Jean Pierre, José, Michel, Pierre

Scroll Up