Vendredi : C’est à VILLARENGER, l’un des hameaux de ST MARTIN DE BELLEVILLE, que débute l’aventure.

On franchit un joli pont de pierre qui nous amène à La Gittaz, puis une rude grimpette nous conduit à la pointe du Daillait. Le terrain est parsemé de trous en forme de cônes inversés (entonnoirs de dissolution, nous sommes sur un terrain gypseux). Un chemin de crête nous mène au plan des Queux (2150 m) point culminant de la journée. C’est l’heure du casse-croûte et de la sieste hélas perturbés par les mouches ….

Puis c’est la descente sur le hameau des Deux Nants (à 1500 m) et le refuge du Nant Brun tenu depuis des générations par la famille Besson. Première bière, installation, les vastes chambres ont été aménagées dans les combles du chalet tout est resté authentique et la cuisine est à la hauteur de la réputation dont jouit les propriétaires dans ce coin savoyard !gite

1er jour : 1150 m de dénivelé, 600 m de descente, ..

Samedi : « Le Cheval Noir  » (2832 m) ou le Col (2530 m) Départ à 8 h 30 après un copieux petit déjeuner, pour le hameau de LA SAULCE puis c’est le début de la montée le long du ruisseau du Cheval Noir qui nous mène sur la crête après avoir dépassé les petits lacs situés au dessous du col.

Nous laissons Alain et Denise pour gravir le sommet où a été construite une petite pyramide destinée à « accueillir » la statue d’un cheval en fer qui devrait arriver par hélicoptère (dixit notre hôte du Nant Brun…) Pour effectuer un circuit et revenir par un autre vallon, nous effectuerons la descente par un itinéraire conseillé toujours par notre hôte.les-feminimes-au-sommet-du-cheval-noir

Elle s’avèrera très très raide (un genou d’Alain n’y a pas résisté, et Denise aurait préféré un retour plus cool), mais arrivés au refuge et après une bonne bière, la douche, l’apéro et un excellent repas, la fatigue sera vite oubliée, et avec un sommeil réparateur on pourra entamer sans problème la 3ème journée.

2ème jour : entre 1100 et 1350 m de dénivelé, idem pour la descente

Dimanche : Le circuit des Monts (2390 m) Dénivelé : 900 m Départ à la même heure, toujours en direction du hameau de LA SAULCE, et du Vallon du Col du BONNET DU PRETRE que l’on aperçoit tout au fond. Nous dépassons le chalet du FUT et prenons la direction des crêtes où figurent deux tables d’orientation.sommet1

La vue y est superbe, mais on ne s’attarde pas car nous devons rejoindre Alain pour le pique nique.

Retour aux DEUX NANTS pour une dernière bière avant d’entreprendre le chemin du retour jusqu’au village de LA COMBE que nous rejoindrons soit en voiture (Alain ayant récupéré la sienne grâce toujours à notre hôte) soit au pas de course …

En résumé, trois jours très sportifs et très ensoleillés dans ces vallons sauvages de Tarentaise, préservés des équipements mécaniques de l’industrie de la neige, très peu de monde, sauf dans le secteur du CHEVAL NOIR que l’on atteint facilement par St FRANCOIS LONGCHAMP en MAURIENNE.

Alpages fleuris, panoramas fabuleux, bouquetins, marmottes, rien ne manquait pour réussir ces trois jours avec l’ALPES CLUB

Ont participé : Pierre et Denise, Alain et Agnès, Martine, Danièle, et

Nane

Scroll Up