A partir de 6h15 le téléphone commence à crépiter: la sortie est elle maintenue malgré le temps instable? Réponse : oui bien sûr. Ce sont finalement 10 courageux qui partent comme prévu à 8h, direction Beauregard-Baret où nous arrivons vers 9h.
Après s’être rapidement préparés nous démarrons, tout en bavardant, sur une bonne piste. A la première bifurcation une pause s’impose pour tomber une couche avant de poursuivre l’ascension, il ne fait pas si frais que cela ! Cheminant tranquillement nous arrivons au lieu dit « Véreires », le temps est mitigé et alterne entre fine averse et fine averse.
Nous prenons à cette pause quelques en-cas, buvons une larme, et poursuivons notre chemin. Là les choses se corsent, la pente se redresse très sérieusement 40-45°, de plus les racines sont glissantes, elle nous conduit rapidement au « pas de l’Aulagnier ». A partir d’ici nous suivons la « crête de la montagne de Musan » au plus près de la falaise, le temps s’étant un peu levé nous avons des vues superbes sur une mer de nuage couvrant la vallée de l’Isère d’une part et le plateau du Vercors de l’autre coté. Nous atteignons bientôt le point culminant de la crête 1295m et décidons de pique niquer là.
Profitant de notre occupation du moment, les nuages sournoisement remontent de la vallée pour nous envelopper, aussi ne nous attardons nous pas et poursuivons dans les nuages le sentier de crête jusqu’au pas « Pourceau », puis en descendant nous trouvons le « Pré de 5 sous » (antique péage d’alpages) où au travers du brouillard les bouquets de jonquilles jalonnent le sentier, (les pissenlits aussi!!). Une large sente nous conduit ensuite vers le « Col des Marchands » où, dans la prairie, s’ébattent une quinzaine de chamois, à peine effarouchés par notre arrivée. La fin de la balade emprunte une large piste, jusqu’aux voitures que nous retrouvons vers 15h30.
Très belle balade qui mériterait une journée ensoleillée pour apprécier l’immense panorama promis. Pour ne pas faillir aux traditions, nous prenons un pot sur la route à Saint Romans puis regagnons notre lieu de Rendez vous.
Merci à mes 7 compagnes Agnès, Annick, Denise, Françoise, Martine, Nicole, Patricia, et mes 2 compagnons Alain et Daniel, La parité était cette fois encore largement dépassée!

Pierre BUENERD

Scroll Up