Nous étions 5 (et oh surprise, une fois n’est pas coutume à l’Alpes-Club, le genre masculin est majoritaire!!!) pour cette belle balade au Sommet du Chamois en Champsaur. Le départ se fait près de la Chapelle St Etienne à Poligny, entre les nuages élevés et le brouillard que nous venons de quitter. La montée d’abord douce (et semée de trompettes chanterelles perdues, ce qui laisse présager une pause au retour!) devient plus ardue à partir de la Cabane des Pierres, dans l’immense « casse » qu’il faut traverser, puis toujours en suivant les traces du GR on débouche au col de Chétive. Une petite pause pour se ravitailler et nous « donnons l’assaut » aux 200 derniers mètres très raides le long de l’arête qui descend du sommet. Il est un peu plus de midi lorsque le sommet est atteint, la vue est magnifique de tous cotés.
Il est l’heure de déplier le casse-croûte, car les nuages ont l’air de vouloir devenir méchants, et l’on veut redescendre avant la pluie! Après s’être restaurés et avoir apprécié le traditionnel chocolat de Nicole, c’est sans prendre le temps de la sieste que nous décidons à l’unanimité de prendre le chemin du retour. La descente sur le col de Chétive est facile à désescalader malgré sa raideur. Le soleil  fait sa réapparition lorsqu’on arrive au col de Chétive, pour ne plus nous quitter. Une petite variante dans la « casse » nous conduit au dessus de la Cabane des Pierres où nous retrouvons la trace de montée.

Tranquillement nous atteignons bientôt le lieu désigné plus haut où nous devrons chercher des trompettes chanterelles, et oh merveille, effectivement elles abondent; aussi, rapidement chacun en récolte de quoi réaliser un plat, puis nous regagnons la voiture laissée un peu plus bas.
C’est à Corps que nous trinquons à cette balade avant de retrouver le lieu de rendez vous. Merci à Denise, Nicole, Jean Paul, et Pierre Yves, de m’avoir accompagné pour cette belle journée.
Pierre

Scroll Up