Nous nous retrouvons 11 randonneurs sur le parking de Gemo. ( Maryse Nane Simone Pierrette Magalie Danielle Nicole Annick Jean Pierre Jean Paul et Daniel). A 7h15 nous prenons la route de Saint Pierre d’Entremont (Savoie) 650m .Nous nous garons devant la mairie, Maryse et Jean Pierre continuent jusqu’au col du Cucheron.

Après nous être équipés, chaussures, sacs à dos et bâtons nous remontons la route sur une trentaine de mètres en direction du Granier pour traverser le pont qui enjambe le torrent du Cozon. Nous prenons la piste à gauche puis le sentier à droite qui s’élève entre les maisons. Passé la dernière habitation, le chemin rejoint la route. De là nous prenons une piste qui part vers l’ouest. Arrivés au panneau sous la roche, nous nous engageons à droite. Le sentier, bordé d’un vieux mur de pierres nous conduit à la clairière du Mollat (900). Il commence à faire chaud. Jean Paul nous quitte pour faire en solitaire la spectaculaire et technique via ferrata. Nous arrivons au pied de la falaise. Les affaires se corsent. Le sentier équipé de câble longe la falaise, puis par une succession de pas, toujours sécurisés, s’élève au milieu des buis. La vue sur Saint Pierre est impressionnante.

Nous admirons Jean Paul qui s’élance sur la vertigineuse passerelle. Nous continuons de progresser. Nous retrouvons le grimpeur sur un replat herbeux (1300m). Nous montons à travers les arbres. Il est 11h30; la troupe arrive au sommet de Roche Veyrand (1429m); devant nous un panorama vertigineux sur le massif et les hameaux alentours. Nous apercevons Maryse et Jean Pierre installés un peu plus bas au milieu d’un petit carré d’herbe verte. Nous les rejoignons pour le pique nique, arrosé de coteaux du lyonnais et terminé par les habituelles friandises. Certains s’allongent pour une petite sieste mais comment dormir avec tous ces bavardages. Il est 13h15; notre « chef » Annick donne le départ.

Nous descendons dans un bois de résineux et de hêtres majestueux jusqu’au croisement « le grand jet »; nous nous engageons à droite par un  large chemin et après avoir remonté, nous arrivons dans la prairie des Monts (1033m) où pâturent les vaches qui donneront le lait pour faire le réputé fromage des Entremonts. Un regard sur la blessure du Granier. Nous descendons une combe pour arriver sur une petite route qui traverse les hameaux du Cret, de La Fracette et des Ciseaux. Nous retrouvons la départementale qui longe le Cozon. Nous arrivons au village puis au parking.

Ouf! Nous allons pouvoir nous rafraichir. Mais c’est sans compter sur Annick qui nous fait encore traverser Saint Pierre d »Entremont Savoie et Saint Pierre d’Entremont Isère pour trouver une terrasse accueillante où nous buvons le verre de l’amitié. Merci à Annick qui nous a conduit dans cette agréable et sportive randonnée.

Daniel

Scroll Up