Un groupe et « demi » pour les 12 volontaires du jour pour aller découvrir « les 2 Veymonts » sous un autre angle ; je veux citer Marie Pierre, Pierrette, Danièle, Simone, Aldo, Agnès, Nicole, Jean-Paul, Michel, Marie-Laure et Jacques : merci à eux de m’avoir fait confiance pour sortir des sentiers battus sur une partie du plateau du Vercors peu fréquenté ; Après un départ soft dans la forêt place à la pente raide caillouteuse qui nous demande un peu plus d’attention. Arrivés au Pas des Bachassons où nous laisserons « les touristes » faire leur vie soit vers le grand Veymont soit à l’opposé vers les carrières romaines nous prenons la direction plein nord avec les 2 Veymonts en ligne de mire grossissant à chaque enjambée ; Notre but le petit sommet de Peyre Rouge est alors en vue et à l’idée d’installer la salle à manger là-haut les estomacs commençant à se faire remarquer, la troupe n’a pas traîné pour avaler le petit dénivelé restant.

Du soleil un peu d’air une super vue sur le Mt Aiguille ont ravi cette pause mais quel dommage une certaine bouteille de vin s’est volatilisée d’un sac ….

Prendre du souci pour la descente il faut bien rentrer et prudence dans les lapiaz (où Jean Paul s’est fait réprimander par un bouquetin en pleine sieste !!) et les éboulis récents.

Le pot de l’amitié sera pris in extremis au seul café restaurant qui se trouvait sur notre route où la serveuse très agréable a consenti à faire un temps supplémentaire pour nous servir ;

Suite et fin du reportage en photos

Votre commissaire du jour Babette

1 : Petite montée à la sortie du bois

2 : Oh Oh !!

3 : L’arrivée au Pas des Bachassons

4 : Un bachasson d’où le nom du Pas

5 : Edelweiss à gogo

6 : Il monte comme un décor

Scroll Up