Au programme du samedi : « Le Tour de la Savatte » au départ de BOUCHET MONT CHARVIN;

Ce charmant circuit, bien ombragé (ouf !) est ponctué de portillons destinés à la protection des troupeaux, nous sommes dans la zone d’alpage. Le dénivelé est modeste, (600 m) mais avec la chaleur on ne s’en plaint pas !

Un peu avant midi, nous passons devant notre gîte du soir que nous « snobons » (malgré sa belle terrasse) car Pierre a repéré sur la carte le chalet d’alpage de la Praz un peu plus loin bien ombragé qui nous offrira un emplacement idéal pour la pause pique-nique … et la sieste ! Mais il faut terminer la boucle, par une descente dans une forêt où parait il autrefois on y produisait du charbon de bois destiné aux « gazogènes ». Au lieu-dit « Les Chardoches », il y a foule, c’est le point de départ pour accéder au MONT CHARVIN, notre objectif de demain.

Il est 15 h lorsque nous retrouvons nos véhicules pour rejoindre notre gîte « LES FONTANETTES » qui domine la montagne de SULENS, la TOURNETTE, … Installation dans les deux dortoirs. Une seule douche pour les 13 alors Jean Paul arrivera juste à temps pour l’apéritif que nous prenons sur la fameuse terrasse, ainsi que le repas (abrité néanmoins sous une toile de tente) car nous sommes à 1400 m. A la fin du repas, Pierre s’offre « une fausse route » !!  Il faut dire que le patron a une curieuse façon de servir son eau de vie de poire ! Avec son « extincteur », il vaut mieux viser juste et pas trop à la fois ….

Dimanche : Le MONT CHARVIN. Surprise, Simon est déjà là, il est arrivé la veille au soir et a dormi dans son camping-car. Départ « à la fraiche », comme nous le souhaitions. Nous passons devant le gîte d’alpage de l’AULP DE MARLENS avant d’entamer le raide sentier qui nous mènera au sommet du MONT CHARVIN (2400 m)  que nous atteignons vers 10 h. Le panorama est immense, mais une brume tenace nous empêche d’apercevoir tous les sommets au loin.

Le plus dur reste à faire, la descente par le « pas de l’ours », itinéraire câblé, sorte de via ferrata, sujets au vertige s’abstenir …  Avec l’aide des plus expérimentés, tout le monde arrive sans encombre au pied de la longue arête. De l’émotion, il y en a eu, de l’appréhension aussi, mais que de satisfaction quand on se « dépasse » un peu… Il n’y avait pas Jean Pierre, … mais il y avait Jean Paul, Michel, Simon, Pierre, Martine, etc. … On rejoint le Lac où nous attendent Denise et Simone, peu adeptes d’acrobaties… Il est près de midi, et le pique nique va être bercé par le son des cloches du troupeau de chèvres venu se désaltérer.

Petite remontée au retour pour atteindre le col des PORTHETS, sur le chemin Jean Paul ne peut résister à la magnifique dalle qui le nargue au passage ! Arrêt à l’ALPAGE DE MARLENS pour acheter du fromage (le fameux reblochon) et ultime arrêt au gîte pour le dernier verre avant de se séparer.

14 participants : Pierre et Denise, Daniel et Françoise, Jean Paul et Nicole, Martine, Danièle, Simone,

Michel, Magali, Annick, Simon et Nane  

Scroll Up