Le départ est fixé à 7H30 à Meylan, 3 autres personnes sont rejointes à Brignoud.

Tout se beau monde, dans 3 véhicules part pour Pré Orcel, départ de la course, au bout d’une route forestière, au dessus de Sainte-Marie-du-Mont. Le beau  temps est avec nous en cette belle journée d’automne.

Nous nous élevons tranquillement au dessus des nuages, avec à notre droite la chaine de Belledonne, et au fond le Mont Blanc toujours majestueux.

Jean-Pierre nous conduit grâce aux marques jaunes et aux flèches bleues vers la fameuse sente, fréquentée anciennement par les chasseurs et les bergers. Elle se mérite, elle se dévoile si on la cherche, et nous l’avons trouvée. C’est impressionnant!

Nous évoluons au dessus de plus de 300m de barres rocheuses, et bien que  le chemin soit correct, il faut être attentif.

Les masses rocheuses sont grandioses et la mer de nuages transforme notre vallée en matelas moelleux, si bien que la traversée paraît douce. Jean-Pierre notre poète du jour, transforme les rochers en personnages de western: nous sommes au cinéma. Après une succession de falaises nous rejoignons l’autre versant pour un repas bien mérité.

L’horloge biologique de Michel a parlé, le changement d’heure n’est pas reconnu par son estomac. Après la dégustation du vin de Michel, les douceurs diverses et le café de Nane, nous repartons. Jean-Pierre sait convaincre sa tribu de monter encore un peu pour se diriger vers la Croix de l’Alpes. Nous rencontrons des marcheurs à ce moment là seulement. Vue à 360°, les paysages sont différents, dégradés de roux, de jaunes, de rouges.

La descente se fait tranquillement vers la vallée qui a perdu sa couverture de coton, il est 14h30 lorsque nous retrouvons les voitures.

Nous terminons cette journée aérienne à l’Atéro à Bernin , bar face à la piste d’atterrissage des parapentes!!!

Ont participé à cette journée sous le signe du gaz: Babette, Christine, Danièle, Magali, Nane, Pierrette, Simone, Jean-Pierre, José, Michel, Noël.

Et moi Tina j’y étais!

Scroll Up