Une journée de transition

Grand ciel bleu au départ de cette classique du Jocou depuis le virage aprés le col de Grimone. Aprés une petite recherche d’itinéraire les 9 participants prennent la direction du col Vente- Cul, bien persuadés qu’un tel vent constituera une aide appréciable pour atteindre le sommet du Jocou ( 2050 m). La vue est superbe de tous les côtés mais plus nous montons plus le vent prend de l’ampleur et change de sens, nous l’avons donc en plein dans le…visage. Aprés la traversée des prairies sommitales nous parvenons au sommet puis c’est la descente un peu raidasse en direction du col de Feysse, pardon de Leysse. Le vent devient encore plus fort et plutôt frisquet. Du coup le casse crôute au col est avalé rapidement, le Crozes Hermitage jugé pas assez chambré, et la sieste complètement occultée. ce non respect des traditions nous contrarie beaucoup. Entre temps la météo a changé, pas mal de nuages et toujours le vent, mais la descente à travers le splendide vallon de la Grande Plate est cependant appréciée par tous les participants qui rejoignent les voitures vers 15 heures. Le pot de l’amitié , offert par Alain au col de Lus, comprend beaucoup de boissons chaudes…

Nous avons eu grand plaisir à retrouver un Alain en pleine forme, d’accueillir une amie trés sympa de Denise, Chantal, et la présence des fidèles: Agnès, Nanou, Nicole, Jean Paul, Pierrot.

La pluie annoncée a donc été évitée et bien que nous n’ayons pas pu totalement profiter  de ces beaux lieux nous avons passé une belle journée un peu fraîche, ça y est l’automne est arrivé.

Chris

Scroll Up