Grande première pour les six participants de notre sortie de dimanche : aucun d’entre nous n’avait fait cette rando cependant classée comme une grande classique du VERCORS !

Nous démarrons sous le viaduc de DARNE (à 800 m), situé juste avant le croisement de la route de LA RICHARDIERE direction TREZANNE. Peu avant le PAS DE L’ESCALIER nous quittons le sentier balisé car nous souhaitons faire une boucle et sur les conseils avisés de Jean Paul, l’accès à l’extrémité du Rocher du GOUTAROUX par cette voie là parait beaucoup plus aisé à la montée qu’à la descente ! Bien nous en a pris ! Au début, il s’agit bien d’un sentier. Dans un virage, on tombe sur un arbre et une échelle accédant à une « loggia » qui doit servir probablement aux chasseurs ou aux spécialistes de la faune et de la forêt … Quand on s’approche du rocher on aperçoit des voies d’escalade équipées. Puis plus de sentier, une sente de temps et temps, la pente se fait très raide, et en s’accrochant aux arbres, en contournant les rochers, on se fraye notre chemin qui ne doit pas être très fréquenté ! Enfin, on arrive sur la crête, le GOUTAROUX est encore 250 m plus haut, mais on est récompensé par le panorama sur le TRIEVES et le MONT AIGUILLE à portée de main !!!

Ensuite, on prend le chemin de crête qui nous amène au rocher de l’AUBEYRON (1553 m), on aperçoit à la jumelle un troupeau de chamois mais quand on arrive ils se sont dispersés, dommage ! Il est midi, on cherche un coin pour la pause et on le trouvera en commençant la descente juste avant la forêt qui nous abrite du vent; un bouchon qui saute, c’est Daniel qui a pensé au vin, ouf ! Moi j’ai le café, et Nicole et Danièle le chocolat.

La descente sur TREZANNE passe par le COL DE PAPAVET mais peu avant le hameau on s’octroie une petite sieste en contemplant le MONT AIGUILLE sur une prairie qui ne demandait qu’à nous accueillir.

Au passage, nous admirons encore une fois la petite église de TREZANNE et son toit de chaume, et c’est tranquillement que nous rejoignons les véhicules vers 15 h 30.

Le pot traditionnel est pris sur la route du retour.

En conclusion, un beau circuit, une vue splendide, pas de pluie, des participants « vaillants », merci à Jean Paul, Nicole, Daniel, Françoise, Danièle, de m’avoir accompagnée

Nane

Scroll Up