07h30 : Danièle, Nane, Christian, Daniel, Jean Pierre, Michel, Sebastien, attaquent d’un bon pas  la traditionnelle remontée vers la cascade de L’Oursière. Il fait bon, un peu frais.  Nous sommes les premiers à remonter les contreforts caillouteux de Belledonne  ce qui nous permet de rencontrer un chamois en débouchant sur plateau des lacs. Nous sommes désormais au soleil et comme d’habitude Belledonne, après le verrou de la caillasse,  est un enchantement. Nous longeons les lacs Longuet, Claret  et après avoir croisé un beau troupeau de moutons et chèvres rejoignons  le merveilleux lac David, où oh surprise nous attendent Danièle et José montés  par l’itinéraire de Pré Raymond.

 C’est l’heure de l’apéro et du repas bien arrosé d’un St Joseph et d’un Pinot apporté par José.

13h : la descente s’organise ; JPP, Danièle et Daniel rejoignent hors sentier le lac Longuet . Nous les retrouvons en empruntant le sentier traditionnel. Nous décidons alors de ne pas revenir par le même itinéraire que le matin et d’effectuer un circuit en boucle en passant par le lac Leama puis d’emprunter un bon sentier qui rejoint directement le sommet de la cascade de l’Oursière.

Nous savions  que cet itinéraire était plus long mais sans doute grisés par le mélange Pastis –St Jo- Pinot, nous n’avions pas remarqué que ce sentier remontait de 200 m de dénivelé et ce sous un méchant cagnard….Bref  les quolibets fusaient et la descente s’avérait plus longue que prévu et exigeait  4h de marche dans la caillasse  (même temps qu’à la montée !).

Fort heureusement le restaurant – bar des Seigliéres était ouvert  et on pouvait se réconforter à la pinte de bière.

Merci tout plein aux participants pour cette belle journée. Je le sais à, chaque fois on se dit qu’on ne retournera pas dans ces caillasses de Belledonne,  mais on y retourne toujours, attirés par ses si beaux sommets.

Chris

Scroll Up