Beaucoup, beaucoup de neige pour cette traditionnelle montée en Chartreuse. Dés 09h nous prenons la direction du Col du Coq.Le groupe des raquetteurs ( Annick, Danièle, Françou) bénéficie d’un encadrement de choix puisque c’est notre Président qui guide les opérations.

Le groupe prend le sentier raquettes qui démarre  à la fin du hameau de la Brevardière. Ce sera le bon choix car ce sentier qui monte directement au Col les fera parvenir au sommet 1 h avant le groupe des fondeurs (Nane, Nicole, Jean Paul, Michel, Chris) qui avancent plus lentement sur la route  compte tenu de l’épaisseur de la neige et de la longueur (9 km). Une seule trace depuis le départ où un panneau signale la « stricte interdiction de l’emprunter compte tenu du risque d’avalanches et de chute des arbres« . Il y aura effectivement quelques sapins effondrés nous conduisant à déchausser mais le spectacle est magnifique.

Vers 12h 30 nous retrouvons au sommet les raquetteurs qui nous ont attendus car les bouteilles de vin,  Chignin et Côte du Rhône,  étaient dans nos sacs. Chaque groupe descend alors de son côté. Dés le départ la descente est superbe pour les fondeurs mais devient ensuite moins glissante sauf dans le grand schuss, dommage. Les raquetteurs ont encore gagné, en descendant pleine pente,  et nous attendent au bistrot. Au total malgré un temps gris et quelques rayons de soleil une belle journée de montagne.

col-du-coq

Merci aux 9 participants et une mention spéciale pour Françou dont c’était le retour, après une longue absence.

Chris

Scroll Up