Samedi, en début d’après-midi, avec Nane et Daniel, nous partons de Frédières, la route étant fermée plus haut. Nous coupons à travers la forêt, quelques courts passages déneigés au début, et puis dès Pré-Raymond, plus de problème. Montée tranquille, sous le ciel voilé, nous transpirons bien.

A 18h passé, nous arrivons au refuge de La Pra. Installation dans l’ancien refuge et repas dans le nouveau, nous sommes très bien accueillis, et le repas est très correct. Ayant oublié mes lunettes de soleil, le gardien m’en prête une paire, à rendre au bar à Freydières!

Le lendemain, départ à 8h15, le ciel n’est plus voilé mais bien couvert. Petite difficulté pour atteindre le plateau des lacs et puis après ça monte tranquille, la neige est juste comme il faut et c’est bien tracé, les raquetteurs sont nombreux à filer vers le col de Freydane. Vers 11h30, nous arrivons au sommet, pas de vent, même pas froid. Un groupe nous a précédé, on en profite pour se faire photographier tous les 3 au sommet. J’ai retrouvé dans un livre de randonnée, une photo de la croix prise dans les années soixante, il me semble que c’était déjà celle-là!

La descente se passe comme la montée dans de bonnes conditions avec une neige changeante mais toujours agréable. Petit casse-croute au bord des lacs du Doménon puis halte près du barrage du lac du Crozet sous le soleil revenu. A partir de Pré Raymond, nous prenons la route, jusqu’au parking des 4 chemins, par endroit faute de neige, nous devons passer sur l’accotement pour garder les skis aux pieds, ensuite on les met sur le sac. En 24 heures, ça a bien fondu.

A 16h, nous arrivons à la voiture. Je vais rendre les lunettes, Nane en profite pour nous offrir un pot pour clore ce week-end montagne.

Jean-Paul

Scroll Up