Belle journée, inespérée si on s’en tient à certains bulletins météo .Départ du pont des Allemands , peu de monde au parking . Passage obligé devant le monastère toujours aussi beau et impénétrable, puis l’itinéraire suit le chemin d’été dans la forêt , suffisamment raide et gelé pour ennuyer Daniel qui courageusement , ( le commissaire ne lui laissait pas vraiment le choix) a puisé dans ses ressources pour surmonter les difficultés . Passée la pente au dessus du col le parcours plus bienveillant suit sensiblement l’arête jusqu’au sommet . Il fait chaud et nous ne nous éternisons pas . la pause casse croute faite un peu plus bas nous permet de croiser une équipe des Jarrets d’Acier qui monte depuis la Ruchère . Descente en neige dure mais correcte jusqu’au voiture .

Jean Paul-Daniel-Manu-Martine-Pierre-Denise et       JPP

Scroll Up