Grand beau pour cette collective au Grand Renaud. Personne ne s’est trompé d’heure malgré le passage à l’heure d’été. La route de Villard Notre Dame est toujours aussi impressionnante, et on est content de ne croiser personne tant elle est étroite et vertigineuse. Nous nous garons sur une plate forme au dessus du village et  un peu en dessous de la très belle église rénovée.

Surprise les pentes E rive gauche sont complètement déneigée et c’est à pied que nous rejoignons le fond du vallon et ses culots d’avalanches .Les premières pentes sont raides, d’abord glacées puis dès que le soleil se montre, rapidement molles en surface. Dans ces conditions Nicole avec ses raquettes, puis Daniel avec ses conversions rencontrent des difficultés à se maintenir en équilibre. Jean Paul se propose gentiment à rester avec eux et à changer d’objectif.

Nous continuons donc à quatre, Martine, Manu, Benoit, un nouvel arrivant, et moi même. Le soleil tape et les peaux collent à la pente. Malgré tout avec constance nous arrivons au cirque supérieur magnifique d’où nous apercevons le col et l’arête terminale .Malheureusement il est déjà 11h30 et le neige commence à se ramollir sérieusement .La décision est prise de redescendre. Beaucoup de plaisir dans vingt centimètre de poudreuse restée légère dans les pentes NO. Nous rejoignons le reste de la troupe aux voitures, et terminons la journée par une cueillette de jeunes et tendres pissenlits.

JPP

Scroll Up