A 8h15 nous sommes neuf à partir du parking des Quatre Chemins (1290m) Magali, Martine, Danièle, Christine, Babette, Annick, Noël, Jean Paul et moi. Les nuages laissent entrevoir quelques bouts de ciel bleu. Nous empruntons sur 900m la piste qui conduit à Pré-Raymond (1360m). Nous prenons la direction du lac du Col du Pré du Molard et du Lac du Crozet. A l’intersection avec le GR 549A nous poursuivons en direction du lac du Crozet. Le sentier monte en lacets dans la forêt. A 1660m le sentier change de versant ; là nous prenons dans la forêt une sente peu visible qui suit l’arête du Grand Colon. Nous progressons dans les rhododendrons et les plants de myrtilles. La pente se fait raide. Vers 1800m nous sortons vraiment de la forêt et là c’est une succession de blocs à escalader. Les pierres sont gelées, nous devons prendre garde à ne pas glisser, une chute pourrait mal se terminer. Nous suivons des cairns qui ne sont parfois pas très visibles. Nous arrivons sous le rocher Mottin (2070m) que nous contournons. Un peu plus haut, sur un replat herbeux, nous découvrons un étrange piquet où il y a inscrit la vitesse du vent, la position, la pression atmosphérique et le niveau sonore. Nous nous posons bien des questions sur sa signification puis nous reprenons notre ascension pour atteindre un dernier ressaut rocheux (2150m) avec des gradins à 45° et des rochers instables et glissants. La pente devient moins raide. Nous sommes dans la prairie sommitale. Nous arrivons sur la Table du Colon (2320m) et nous atteignons rapidement le sommet (2394). II est midi. Nous nous installons pour manger; le repas est bien arrosé, rhum arrangé de Babette, blanc de Jean Paul et Génépi de Danièle et nous terminons par les rituelles douceurs. Il ne fait pas très chaud et Jean Paul donne le signal du départ pour la descente. Nous passons près de la baraque pastorale du Colon (1740m) puis de la Baraque des Carriers (1470m). Ensuite c’est la piste jusqu’aux voitures; il est 15h10. Nous nous arrêtons à l’auberge des Gelinottes pour le verre de l’amitié.

Nous avons enfin réussi le Grand Colon par l’arête NW. Merci Jean Paul pour cette rando sportive.

Daniel

Scroll Up