Le taux de participation était mitigé ce dimanche 15 janvier 2017 alors que nous étions bien au chaud dans le living des Bresson. En effet 7 personnes seulement se sont senties motivées pour cette nouvelle formation à l’utilisation des DVA.

Après le café d’usage, la séance commençait par une projection sur écran, et un recensement   des différents outils d’aide à la préparation d’une sortie : bulletin Météo, BRA, méthode d’analyse 3×3, pente limite, évaluation des risques, facteurs humains etc.…..Puis un rappel théorique sur le fonctionnement du DVA, la méthodologie de recherche des victimes, le secours aux personnes ensevelies, l’appel des secours.

Ces travaux nous emmenaient idéalement aux alentours de midi 30, donc l’heure de se sustenter avec les repas sortis des sacs, accompagnés comme d’habitude par les bouteilles habituelles  avec en surplus un chariot des desserts excessivement copieux.

Cela nous donnait l’énergie nécessaire pour partir sur le terrain faire les exercices pratiques. Une butte de 200m de hauteur  couverte de 20 cm de neige fraiche, aux portes de Vizille nous offrait un terrain d’expérimentation aisé pour retrouver les trois disparus enterrés et disséminés vicieusement par Jean Paul. Le résultat de ces exercices s’il n’est pas optimum, n’est pas non plus catastrophique. Ils ont eu le mérite de montrer que pour être efficace il faut s’entrainer régulièrement.

L’ensemble des participants étaient satisfait de leur journée, en ayant eu le sentiment d’apprendre, ou du moins de se perfectionner dans la manipulation des Arvas et la préparation  d’une sortie.

JPP

Leave A Reply

Scroll Up