Cette année encore le C.A. du club opte pour organiser la fête du bois. Un nouveau challenge, et Challenge gagné.

En effet samedi matin malgré une météo très peu encourageante, nous étions une trentaine fidèle au poste. La veille Jean-Pierre et Michel avaient déjà tiré du bois de la forêt et amené de belles billes de bois à débiter. Chacun a trouvé son poste de travail : Michel Chris et Eric repartent en forêt finir de débiter des troncs disponibles, les allers et retours de la Clio et la remorque ont été efficaces. Pendant ce temps les muscles ont chauffé pour fendre et refendre le bois et donner de la matière au groupe de femmes qui rangent scrupuleusement les buches.

Résultat, la réserve est pleine. Bravo à tous, vous pourrez profiter du chalet sans risque d’avoir froid, toute cette saison à venir.

En parallèle de cette fourmilière une autre équipe se mobilise à l’intérieur du chalet pour un nettoyage de printemps en septembre. Les couvertures s’agitent, les draps seront lavés dans la vallée, les vitres sont décapées par Danièle, préposée efficace à cette tache, l’aspirateur a bien ronronné, les éponges ont récuré dans les salles du bas…Ici aussi un travail de fourmis et de petites mains dans la bonne humeur. Félicitation particulière à Mathilde qui a bien œuvré à différents postes. Ouf la relève est assurée.

Il pleut entre des accalmies, le travail avance bien, il est donc décidé de faire le barbecue à midi. Alain est au fourneau assisté d’Anne-Marie, pour faire griller les brochettes, les saucisses et les pommes de terre en papillote.

Le chantier est stoppé à 13h pour l’apéro en attendant les grillades. Danielle, Paulo et Sébastien ne peuvent rester pour profiter du repas, les autres soit 24 personnes apprécient le repas terminé comme d’habitude par un chariot de desserts réalisés par tous.

Après avoir organisé le rangement des billes restantes, fini le nettoyage du chalet tout le monde repart vers de nouvelles activités.

Encore une belle journée dans la joie et la bonne humeur, merci à tous les participants et à l’année prochaine.

Agnès

Scroll Up