Il est 8 heures quand nous nous retrouvons Nane, Martine, Françoise, Jean Pierre et moi dans le matin frisquet sur le parking du Carrefour de Vizille. Nous nous tassons dans la voiture et nous voilà partis pour le Dévoluy. Un bien pâle soleil éclaire les maisons lorsque nous arrivons à Saint Didier. A 9h07 nous empruntons les escaliers qui débutent le GR 93 (tour du Dévoluy). C’est une sorte de chemin de croix qui grimpe pendant 15 minutes et débouche sur Mère Eglise, petite église du 11ème siècle bien restaurée, près de laquelle se trouve un minuscule cimetière où repose l’alpiniste René Demaison.

Quelques photos et nous repartons par le raide sentier jusqu’aux Gicons. De là nous suivons une petite route qui nous conduit jusqu’au croisement où part le chemin de l’école d’escalade du Pieroux. La route devient une large piste. Il fait de plus en plus froid. Le vent rabat sur nous le brouillard. D’habitude après une heure de marche nous enlevons des épaisseurs, là nous en rajoutons, vestes bonnets et gants. Nous ne voyons rien du beau paysage. Un chemin part à gauche et monte jusqu’à la bergerie de l’Aup (1577) ; la cabane est déjà occupée par des randonneurs. 15 minutes plus tard nous sommes au col de l’Aup. C’est la purée de pois, le vent glacial rabat sur nous le brouillard humide.

Nous nous consultons rapidement et nous prenons la décision de ne pas continuer plus haut et de faire demi-tour dare-dare. Il nous faut descendre pas mal pour trouver un coin à l’abri du vent. Le ciel semble vouloir se dégager. Nous pouvons admirer le panorama des montagnes du Dévoluy qui s’offre à nos yeux. Vers 15 heures nous retrouvons la voiture. Une halte dans le « troquet habituel» à Corps et c’est le retour à Vizille.

Daniel

Scroll Up