Belle ambiance pour cette édition 2020 de la course des Seiglières, avec en plus une innovation majeure. En effet le parcours Seiglières Chamrousse est désormais intégralement sec chaque année en ces périodes de réchauffement climatique. Aussi comme pour le Paris-Dakar la décision a été prise de changer d’itinéraire sans changer le nom de la course, et c’est à partir de la cabane de Boulac sur la route de Prémol que 28 compétiteurs se sont élancés sur la route forestière joignant cette cabane à Roche Béranger, puis au chalet du club, en passant par la Chapelle du Recoin. Quelques petites difficultés pour traverser le parking du Vernon puis atteindre la pente de la Grenouillère, mais contrairement aux prévisions les plus pessimistes personne ne s’est perdu. Nos amis des JDA étaient venus en force et c’est Jean Mi Marquet qui terminait premier en effectuant le parcours en 33mn.

Le traditionnel chaudron de vin chaud attendait les participants, et tout le monde s’attablait ensuite devant une salade variée et un plat de saucissons-pommes de terre, préparés par Anne Marie. Le buffet des desserts concoctés par l’assemblée terminait les festivités.

La longueur de la course et les résultats étaient secondaires l’objectif étant surtout de passer un bon moment entre amis.

Des propositions ont cependant été faites pour améliorer le parcours. Par exemple parcourir l’itinéraire en aller-retour à partir du chalet ce qui présenterait l’avantage de supprimer de fastidieuses navettes.

Scroll Up