Samedi, nous étions 5 au chalet. Nane, Denise et Nicole ont coupé du petit bois. Pendant que Pierre et moi avons manié pelle, pioche et brouette pour élargir le passage menant à l’entrée du chalet.
Dimanche, ce sont Agnès,  et Marie-Odile qui prenaient le relais au bucheronnage, alors qu’Alain et Richard venaient nous prêté main forte pour mettre en place les traverses pour soutenir le talus.
Après ces 4 jours de labeur, les réserves de bois sont pleines, l’hiver peut venir et sans être aussi pittoresque qu’un muret de pierres sèches ardèchois, le mur de traverses facilitera grandement l’accès au chalet.
Merci à tous pour votre travail.
A bientôt
Jean-paul

Scroll Up