Après un peu plus d’une heure de route, c’est aux « Chabottes » que nous garons les voitures.
Du parking,
pour éviter 2 épingles, un sentier par endroit escarpé nous emmène, plus haut, rejoindre la piste qui conduit tranquillement au « Roc de Plate Cuche » surplombant l’ancienne « Chartreuse de Durbon » nichée au fond du vallon. Continuant, en légère ascension, la piste nous conduit au « Col des Tours » où nous rejoignons une famille partie peu avant nous. C’est ensuite sur le GR64C que nous cheminons, pour arriver au « Col du Vallon de Laup ».
Le sentier
poursuit, en se redressant, pour nous emmener au « Col de Lauteret », une petite restauration s’avère nécessaire avant d’affronter la dernière difficulté; Nous quittons ici le GR pour un sentier bien tracé, qui serpente en larges lacets dans l’alpage et nous permet d’accéder au point culminant de notre boucle le « Col de Plate Contier » 1905 mètres, nous sommes juste à l’aplomb de la « Tête des Ormans », côtoyée par la « Tête de Garnesier », le « Pic de Bure » est lui aussi tout proche.
Tout au long de notre cheminement la palette entière des couleurs, déjà de l’automne, s’étale à nos yeux, le vert profond des sapins contraste a
vec le camaïeu des ocres des feuillus tapissant les pentes.
Nous choisissons le passage précis du col pour ouvrir les sacs du pique-nique, bien sûr, la restauration se termine par les desserts apportés par tout un chacun, elle est aussi arrosée comme il se doit. Après s’être abondamment restaurés, et une sieste écourtée, le temps est venu de redescendre le « Vallon de Garnesier » (un peu humide!) en suivant le « torrent des Chabottes », pour ensuite rejoindre le parking.
Nous ne terminerons pas cette journée sans partager un verre sur la route du retour à la Taverne du Jocou.
Merci à mes onze compagnes et compagnons, j’ai cité: Agnès, Babeth, Danielle, Denise, Françoise, Line, Martine, Nicole, Simone, Daniel, Manu. (Serons-nous bientôt cités en exemple au MLF pour la participation féminine et la minorité masculine persistante ????).
Une Journée bien sympathique, la balade était superbe et variée, la météo était de notre côté, un ciel d’azur allumait de mille feux les couleurs chatoyantes des pentes s’étalant à notre regard.
Pierre

Scroll Up