Vers 9 heures dimanche, tous les randonneurs de la région se sont donnés rendez-vous à Prabert, il y a foule.
La route est ouverte jusqu’au bout, et on chausse quasiment à la voiture.
La montée dans la forêt se fait sur une neige bien dure. Une heure plus tard, on arrive dans la prairie d’Aiguebelle sous un soleil radieux. Les raquetteuses partent en direction des lacs du Vénetier, et les skieurs choisissent le col de l’Aigleton, plus raide et un peu plus haut. Heureusement pour nous, la montée se fait à l’ombre.
A midi, il fait bien chaud pour le  casse-croute au col, sous le soleil en face de la Belle Etoile.
En choisissant bien les passages, la descente sera plutôt comme il faut, et nous nous retrouvons tous près du habert.
Sur le chemin, dans la forêt, à skis, on est bien secoués et avant 15h, nous retrouvons les voitures. Les raquetteuses arrivent un peu plus tard, bien contentes de n’avoir pas quelques km de route à faire en plus.
Elles étaient 4 en raquettes, Danièle, Magalie, Babette et Nicole. Nous étions 4 à skis, Christine, Noël, Lise et moi.

Jean-Paul

Scroll Up