Nous avons profité d’un temps radieux et un peu inespéré en regard des prévisions météo pour   découvrir (pour la plupart d’entre nous) les cascades d’Alloix (Gouille Michel, Grande cascade).

 Après un départ de Montalieu (350 m) dans un décor bucolique avec un paysage rappelant des tableaux impressionnistes de Sisley, nous remontons la partie inférieure de la cascade d’Alloix. Plusieurs passerelles permettent normalement de traverser le ruisseau au cours du cheminement. Les pluies importantes de début d’année ont provoqué des crues spectaculaires qui ont emporté trois passerelles rendant plus sportives les traversées sur les restes de ces passerelles déplacées sur plusieurs dizaines de mètres. Le groupe surmonte ces nouvelles difficultés avec brio et l’aide des « encadrants » pour atteindre la cascade de la Gouille (vasque en patois, 475 m) Michel où nous retrouvons Nane, Yvette et Maryse arrivées par un itinéraire plus facile.

 Après quelques friandises partagées dans le cadre superbe de cette cascade, quelques vains efforts de Jean Pierre, José et Claude pour extraire  un arbre de la vasque dans laquelle se déverse la cascade,  le groupe repart dans une montée raide mais équipée de nombreux câbles justifiés après des pluies rendant le chemin glissant. La grande cascade (600 m) est rapidement atteinte et nous admirons tous cette cascade et son spectaculaire passage du chemin sous la chute d’eau. Le sentier emprunte sur le flanc de la falaise une ancienne voie romaine. Une unanimité semble se dégager pour dater cette réalisation aux alentours du premier siècle AC! Nous arrivons rapidement au départ de la via ferrata portant toujours le panneau d’interdiction mais parcourue par de nombreux adeptes.

 C’est bientôt la sortie du chemin et un court passage routier qui nous amène sur le plateau. Nous retrouvons  au hameau de La Chapelle Anne Marie, Laurence, Rémy et nos petits Jules et Victor arrivant de la Gouille Michel. C’est ensuite une courte marche dans un cheminement emprunté en hiver par les « raquetteurs » pour arriver au hameau des « Prés » où nous pouvons piqueniquer sur l’emplacement du four communal. Comme d’habitude nous avons pu apprécier les multiples « douceurs » (culinaires) élaborées par les participantes. Les vins, alcools et café vont nous permettre de retrouver des forces nécessaires pour le retour.

 Le retour comporte une partie sur le plateau avec des vues superbes à la fois sur la Chartreuse et  Belledonne. Claude réussit à trouver deux morilles qu’il donne à Françoise en dépit des récriminations du Commissaire qui, comme le veut le règlement de l’Alpes club, en revendique la propriété. Nous retrouvons bientôt le chemin de descente sur Montalieu où nous arrivons vers 16:30

 Le pot de l’amitié nous réunit enfin avec le plaisir d’y associer Christian qui du fait des difficultés de cette randonnée a préféré pratiquer le vélo!

 Un grand merci à tous les participants 20 (Pierrette, Tina, Babette, Mireille, José, Claude, Jean Pierre et Maryse, Françoise, Simone, Danielle, Nicole, Nane, Yvette, Anne Marie et Michel, Laurence et Rémy avec Jules et Victor.) qui ont permis de passer une superbe  journée  

Michel

Scroll Up