Le temps était clair mais la neige rare pour cette reprise des activités d’hiver. Je rejoins Nane et Michel à St Martin d’Hères avant de retrouver le groupe des « Vizillois » à Casserousse, ou la foule des randonneurs se presse déjà. Un rapide coup d’œil sur les pentes nous confirme qu’il n’y a pas plus de neige sur la pente que de cheveux sur mon crâne, aussi nous poursuivons jusqu’à la station pour démarrer par le tranquille chemin des dames, plus adapté à une reprise en douceur.

Le cheminement est fin pour éviter au mieux les pistes damées et passer dans les rares endroits restés sauvages qui permettent d’accéder aux crêtes. Nous coudoyons le sommet du télésiège des amoureux, chacun se remémorant sa jeunesse évanouie, et par une dernière pente soutenue, débouchons sur les crêtes ensoleillées. Michel soumis à la surveillance d’un bureau électoral vers midi nous quitte. Nous poursuivons jusqu’au restaurant d’altitude pour une petite pause. Mais il n’est que 11h et Nane qui se sent une forme olympique souhaite continuer la ballade sur les lacs Robert. Nicole trouve qu’elle en a assez fait pour une première fois et Line par solidarité l’approuve. Après quelques hésitations les skieurs repartent donc pour un périple passant par le col de la Lessine puis celui de la Botte, avant de descendre sur Recoin par la seule piste potable en neige de culture (parlez-moi de culture et je sors mes canons) véritable autoroute, sillonnée par des bolides casqués se ruant vers le bas à des vitesses répréhensibles.

Le pot traditionnel achève cette journée à laquelle ont participé :

Line, Nane, Nicole, Daniel, Jean Paul, Michel et

JPP

Scroll Up