Nous étions 12 au rendez-vous à Gémo  à 8h avec un ciel bien gris. Arrivés au Sappey, 9 ont pris le bus pour le col de Porte pendant que Christian, son fils, sa bru et leur chien  nous rejoignaient en voiture.

Nous attaquons la montée, rassurés de voir un ciel de plus en plus clément au-dessus de nos têtes. Au bout d’un quart d’heure, Lewis le chien disparait, Thibault redescend jusqu’à la voiture où il attendait, nous ne les retrouverons qu’au sommet. Sommet que n’atteindront que quelques-uns, certains n’ayant pas envie de franchir la dernière partie câblée.

Nous décidons de descendre un peu plus bas pour pique-niquer vers 12h15, le soleil commençant à chauffer. Comme d’habitude, vin, café et nombreuses friandises étaient au rendez-vous.

Mais nous ne nous sommes pas attardés pour la sieste, de peur de se prendre un orage avant le retour. A la cabane de Bachasson, nous prenons à gauche en direction du Habert de Chamechaude sur un sentier agréable traversant une forêt  longeant les falaises; au bout d’une heure nous débouchons dans une prairie où se trouve la cabane et  où nous admirons le paysage malgré un ciel à nouveau de plus en plus menaçant. De là, nous rejoignons le GR9 que nous suivrons jusqu’au Sappey par un sentier bien raide que certains genoux n’apprécieront guère!

Il est 15h45 quand nous retrouvons les voitures au moment où les premières gouttes tombent! La commissaire a bien calculé! C’est sous l’orage et la pluie que nous prenons le pot de l’amitié sans la famille Planchon qui est descendue avant nous.

Au final: environ 5h30 de marche avec + 800m et – 1000m

 

Merci à Agnès,Magali,Pierrette,Simone,Line,Danièle,Martine,Nane,Christian,Thibault,Annabelle et Lewis de m’avoir accompagnée.

Nicole

Scroll Up