Le gros de la troupe se retrouve à 8h à Vizille. Nous nous joignons à eux à Pierre Chatel. Il est 9h30 quand nous quittons le parking des Segoins (1066m) Nous longeons sur 600m la rivière, la Bonne qui roule des eaux tumultueuses. Nous arrivons au lieu-dit les Rozays.  Après le pont, nous prenons à droite une piste que nous suivons sur 500m. Nous franchissons un torrent sur des pierres glissantes. Je n’ai pas le souvenir de ce passage. Je regarde mon GPS et je consulte ma carte. Nous sommes allés trop loin.

Le groupe fait demi-tour et nous retrouvons le sentier qui grimpe à gauche. Nous continuons à travers les clapiers puis nous débouchons sur une piste forestière que nous suivons sur une centaine de mètres. Nous retrouvons le chemin qui monte à gauche, chemin escarpé autrefois emprunté par les troupeaux de la vallée qui montaient aux alpages, souvenirs de mes jeunes années. Le soleil du matin fait place à un ciel nuageux. Il est presque midi quand nous arrivons à la charmante cabane de Prés Clos. Une table neuve et des bancs semblent nous attendre. Je consule la troupe. Qui veut s’arrêter ici? Trois, plus en forme, se prononcent pour le col de Prés Clos et huit pour la cabane des Pleynets; c’est la majorité qui l’emporte, nous irons donc aux Pleynets où nous arrivons à 12h45.

Nous nous installons  près de la cabane à l’abri du vent. Le pique nique commence par un agréable bruit de bouchon. José a ouvert une bouteille de Bordeaux et il nous offre des tranches de saucisson ainsi que Mireille, puis viennent les bouchées de Christine. Nous terminons sur les chocolats de Nicole et de Danièle et avec les délicieux petits gâteaux de Tina. Il ne fait pas chaud, le ciel se couvre de plus en plus. Il faut penser à redescendre. Je cafouille un peu pour retrouver le départ  du sentier de retour caché dans la végétation. Nous redescendons d’un bon pas tout en bavardant. Nous prolongeons jusqu’au Hameau des Faures. Deux kilomètres le long de la Bonne et nous retrouvons les voitures. Nous terminons cette journée devant un verre au Chardon Bleu à Valbonnais.

Je remercie  Nicole, Danièle, Mireille, Tina, Christine, Maité, Patricia, Annick, Françoise et José de m’avoir accompagné.

Daniel

Scroll Up