C’était un dimanche de Novembre donc assez traditionnel pour l’ambiance, ciel bas, température assez douce, sentiers sous les feuilles un peu glissants, mais pas de pluie ! Nous nous sommes donc retrouvés 7 volontaires à cette rando que nous avions déjà faite à plusieurs reprises à cette période de l’année, mais il s’est trouvé deux néophytes (Chantal et Barbara) qui ne connaissaient pas du tout ce secteur, et ravies donc de découvrir un joli coin si proche de GRENOBLE.


A 9 Heures nous entamions la montée en partant de la cimenterie abandonnée depuis de longues années, et par un sentier qui monte agréablement en sous bois nous sommes arrivés au MONASTERE juste à temps pour découvrir la boutique qui fermait pour l’office religieux prévu à 11 h 30. Un coup d’oeil à l’intérieur de la jolie petite église  où nous avons vu s’engouffrer  un groupe de collégiens de VOREPPE venu passer le week end dans un contexte de rencontres, de paroles et d’ échanges (dixit une encadrante que j’ai interrogée, étonnée de voir tous ces jeunes ados dans ce lieu).
Mais nous, nous étions venus pour l’AIGUILLE DE CHALAIS située un peu plus haut, et bien entendu malgré notre foi, nous n’avons jamais eu d’éclaircie !  La pause s’est faite juste un peu au dessous, il est midi, nous trouvons même un banc qui normalement bénéficie d’une très belle vue !! Merci à ALDO pour son café, non accompagné des papillottes qui sont restées sur la table de ma cuisine !!

Descente en passant au « belvédère » avec ses deux tables d’orientation mais devant nous un brouillard épais qui ne nous laisse aucun doute sur le fait qu’aujourd’hui, même en attendant un miracle, nous pourrions avoir un peu de vue ….
Nous sommes redescendus par le vallon du Cuchet, et le sentier des Ouillières, qui nous offrent encore de belles couleurs de l’automne, et qui vont nous ramener au point de départ.

Circuit de 900 m de dénivelé sur 13 kms (parole de JEAN PAUL) avec Jean Paul, Nicole, Chantal, Barbara (une jeune amie de Chantal), Pierrette, Aldo   et

Nane

Scroll Up