La canicule aidant, cet été les commissaires ont à juste titre beaucoup choisi le massif de BELLEDONNE avec ses nombreux lacs, alors j’ai opté pour la CHARTREUSE et son deuxième plus haut sommet « LA DENT DE CROLLES » (2025 m).
La météo pessimiste a tenu toutes ses promesses. Il faisait froid quand nous avons démarré en direction du COL DES AYES et du sentier qui passe devant le TROU DU GLAS, très connu des spéléologues (il faut 8 heures pour effectuer la traversée intégrale). Sur proposition de Jean Paul, nous avons exploré le début de la
cavité sans problème, équipés de nos frontales  et en prenant garde aux  rochers parfois glissants.
Le ciel devenant de plus en plus menaçant, nous hâtons le pas pour arriver à l’intersection du sangle de BARRERE.
Une flèche orange discrète indique le chemin qui longe la falaise, large au début, et puis qui va en se rétrécissant, mais la pluie/neige arrive, il faut s’équiper avant de continuer.
Une avancée opportune de la falaise nous servira d’abri pour notre pause casse-croûte un peu avant midi. Les thermos sont sortis et bien appréciés, la pause va être brève !
On rejoint le sentier du Pas de l’Œil :  on prend la descente ou on monte à la CROIX du sommet qui est juste à 10 minutes ? Je décide que l’on ne peut pas « ne pas y aller » on est trop près du sommet. On a même failli avoir du ciel bleu, pendant quelques secondes ….
La descente a été « glissante », parfois boueuse, mais le brouillard s’étant dissipé nous avons pu admirer la vue sur le col du COQ Il était temps d’arriver aux voitures, la pluie, la vraie, se met à tomber. La « grenouille » ne s’était pas trompée….

En résumé : La DENT DE CROLLES c’est une courte mais bien belle rando.
M’ont accompagnée : Jean Paul et Nicole, Pierrette, Agnès, Magali, Marie Pierre et Michel à qui nous souhaitons la bienvenue.

Scroll Up