Personne ne manquait au rendez vous à VIF cet étrange dimanche de janvier, (où le thermomètre indiquait 11° !!!) Malgré un ciel bien maussade, plafond bas, qui ne demandait qu’à se déverser sur nos têtes … Mais la ténacité est toujours récompensée. Nous avons fait notre rando sans une goutte de pluie, voire même en fin de matinée, le soleil a essayé de percer !

Le chemin domine la vallée de la Gresse et de la montagne d’Uriol. Il est dominé par le « PIEU » (1270 m), qui n’est pas notre objectif du jour. Arrivés au point « haut »(868 m), comme l’indiquait le topo, nous avons tenté de repérer le sentier qui y menait « pour une autre fois ».

Le pique nique a été pris en descendant de la prairie de l’ECHAILLON, au pied de voies d’escalade. Quelques troncs bien placés ont assuré notre confort pendant la pause casse-croûte, agrémentée comme chaque fois par les petits plaisirs dégustatifs des uns et des autres, et puis il y a des restes des fêtes…

Le retour nous permettra de découvrir une campagne où paissent encore des vaches dans les prés. Et encore plus étonnant pour la saison, toute la journée nous avons pu admirer les premières pâquerettes, pensées, et autres coucous, déjà fleuris !

Le chemin de retour nous réserve quelques surprises : un peu boueux, et deux ou trois « montagnes russes ». A VIF peu avant 15 h, nous avons tenté en vain de découvrir les fresques très anciennes récemment mises à jour dans l’Eglise (fermée le dimanche) et de boire le pot de l’amitié (tous les cafés clos !) Même les boulistes de la place n’ont pas de buvette ….

Une journée bien sympa, sportive, plus de 1000 m de dénivelé sur 15 kms. J’étais accompagnée par Jean Paul et Nicole, Daniel, Martine, Magali et Simone.

Nane

Scroll Up