Dés 08h 30 le groupe de 10 sociétaires  attaque,  à partir du fameux virage en épingle (1153m) avant Grimone,  le  GR 93 , mais à l’envers, ce qui nous vaudra de faire une remontée de 100 m de dénivelée et bien sûr quelques quolibets… 1h plus tard nous formons 2 groupes, Pierrot conduit Denise, Simone et Pierrette au Jocou en passant par le col de Seysse, et le reste de la troupe ( Nane, Danièle, Babette, Daniel, Claude, Chris), descend vers le ravin de Clastre et à travers de beaux sentiers rejoint les Sucettes de Borne, toujours aussi particulières. Claude restera un long moment à les admirer tandis que nous enchaînons la remontée par un beau sentier ombragé à travers les pins. A l’altitude 1337 m nous faisons un court repos au refuge de La Tour où le site est remarquable. Nous continuons sur le col de Jiboui et débouchons sur une magnifique prairie parsemée de pins et tapissée de jonquilles et violette, où nous faisons une belle pause casse croûte. Pour répondre aux attentes de ces dames nous faisons péter deux bouteilles de rouge en ayant une pensée émue à Pierrot qui, à quelques kilomètres, depuis le sommet du Jocou nous observe.

Nous rejoignons alors la crête pour effectuer un superbe parcours d’arêtes de 2, 5 km avec une vue splendide sur les montagnes enneigés (de la Dent de Crolles au Grand Ferrand). Le temps est superbe avec un vent pas trop fort qui nous évite d’avoir chaud. Parvenus au col de Seysse nous attaquons la fameuse remontée (400 m) jusqu’au Jocou. Nous la montons rapidement mais au prix d’un bel effort. Heureusement Babette avait su nous motiver en nous promettant un flacon de « Rhum Arrangé » excellent au sommet du Jocou (2030m). Afin de ne pas trop faire attendre les amis nous descendons alors rapidement par la voie la plus rapide du col de Vente Cul.. et nous retrouvons tous ensemble au point de départ de La Pouyat vers 17h.

Une bien belle journée, avec plein de paysages différents dans la tête, longue de 20 km et 1320 m de dénivelée pour nous, 1000m et 13 km pour le groupe Pierrot, ponctuée bien entendue par le traditionnel  pot de l’amitié.

Merci à tous les participants de m’avoir permis de faire ce beau circuit que je voulais faire depuis plusieurs années.

Chris

Scroll Up